la tolérance

Vivre dans le mensonge, dans son propre mensonge, de sa propre existence.

Cela demande beaucoup d’énergie et un très grand contrôle de soi, ce qui nous empêche toute attitude naturelle avec les autres. Les menteuses où les menteurs passent leurs temps à s’inventer une vie dans un monde du réel à l’irréel.

Les menteuses et les menteurs, ils deviennent des mythomanes, ils doivent croire sincèrement aux histoires qu’ils racontent et aux personnages qu’ils inventent pour pouvoir mieux convaincre les autres. Même si ce n’est pas le cas au début, ils finissent par se prendre à leur propre jeu.

Il faut être très intelligent et avoir une bonne mémoire pour ne pas se prendre les pieds dans le tapis.
Soit la menteuse où le menteur cloisonne ses relations et ses vies, et se coupe des personnes qui connaissent la vérité, soit il répète tellement le discours du scénario de sa vie qu’il peut le réciter par coeur de façon cohérente à tout le monde.
Soit elle ou il vit dans la vie d’une autre personne !

Mais aujourd’hui avec les nouveaux systèmes de communication, il est de plus en plus difficile de cacher la vérité.
Ou il y a toujours une personne qui connaît une personne que vous connaissez, il n’y que les montagnes qui ne se rencontrent pas !

Ne mentez pas, car le mensonge, il finit par détruit le sens du vrai, il fausse toute relation et vous empêche de progresser, en amour comme en amitié.
À la fin, vous finissez par tout perdre, il vous restera la solitude de vos mensonges.

Peut-on entretenir un mensonge toute sa vie ?

Vous voulez vivre en paix : vivre dans la transparence !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.