la tolérance

L’homme se détruit lui-même par cupidité, jalousie, méchanceté, égoïsme, l’homme est un bipède sans âme !

On dit que l’homme descend du singe, mais je préfère les singes.
Les singes sont bien trop bons pour que l’homme puisse descendre d’eux.

Nous passons notre temps à faire des jugements sur les autres.

Nous passons notre temps à la calomnie sur les autres.

Nous passons notre temps a blasphémé les autres.

Mon Dieu, je vous souhaite beaucoup de courage le jour du jugement dernier pour certaines personnes.

Dans l’art de faire du mal à son prochain, l’imagination de l’homme ne connaît pas de limites.

L’homme est comme un serpent, il a la froideur des sentiments envers son prochain.

Ce n’est qu’en se mettant un instant à la place de l’autre que l’on peut réellement comprendre ce qu’il vit, avant de juger un de vos semblables.

Et si on cherchait le temps dans la perception de la bonté ?

Humain, pas assez humain pour pouvoir dire que nous sommes des humains.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.