L'amour

Le Désert de l’amour, devait-il écrire, c’est le roman d’une vie !

Dans ce désert qui entoure ma vie, tu es l’étoile du désert.

C’est la voix d’une femme que j’entends, une voix de femme dans le désert.
Femme du désert, moi qui te cherche depuis la nuit des temps.
Toi femme du désert emporte moi dans les ouragans de la terre.
Un jour, je l’ai trouvé, loin dans ses contrées, oubliée de l’homme, dans les dunes de sable.
Femme du désert, plus fière que les guerriers.
Elle est de celles qui observent, je pense qu’elle voit les anges au fond de mon cœur.
Les choses profondes se vivent en silence, sur la douceur de ses lèvres.
Parce qu’elle sait que le goût de vivre est dans les miracles de la vie.
Alors elle me dit, je t’aime.

Dans la chaleur du sable du désert, je sens la force de ton âme qui pénètre la mienne, tu transcendes mon âme, de ta noblesse d’âme.
Ma petite princesse du désert, dessine moi un amour éternel, sur les dunes de ton corps de sable.

Toi femme du désert donne moi ta main que je l’emporte au ciel, dans notre éternité !

Le marché des Sables est, ouvert pour la plus grande fantaisie de la princesse du royaume des sables.
L’amour comme un espoir, comme une tempête amoureuse, dans un désert sans fin, ou la douceur du soleil caresse son visage.

Je t’aime désert !
Si un grain de sable voulait dire « je t’aime », je t’offrirai les déserts du monde !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.