La Vie

J’ai raté ma vie.

La phrase claque dans l’air dans notre esprit comme le tonnerre.

Tout un chacun voit son enfance bercée par la promesse d’accomplir de grandes choses, de se construire une vie extraordinaire, de vivre ses rêves plutôt que de rêver sa vie. Seulement rattrapées par la réalité, nos vies paraissent soudain banales.
Que dit ce sentiment de nous ?
De tous ces buts que l’on se fixe ?
Ou sont nos rêves ?

Le Vertige de ne pas réussir notre vie, la peur du lendemain… Quel que soit le terme employé, c’est le stress qui ronge notre vie.

Quand on y pense, même la fin de TON monde, quand elle arrivera, ce sera aussi le début de quelque chose !

Si pour toi, « rater sa vie », c’est avoir fait un choix trop rapide à un certain moment, sache qu’il y aura d’autres choix et d’autres possibilités, la vie un éternel recommencement.

Comment j’ai compris que j’avais raté ma vie.

Le jour où j’ai écrit ce texte seul dans un café, j’ai compris que tout ce que j’avais n’était finalement que matériel.
Les gens pensent trop souvent que réussir sa vie, c’est tout avoir, mais à la finalité, on finit seul avec tout ! Sans rien avoir !
Quand j’étais petit, j’habitais un immense château, caché au fond de mon cœur dans une forêt magique, où tous les jours il faisait beau.
Mais un jour, j’ai grandi… j’ai compris que le monde n’était qu’une apparence.
J’ai compris que de tout avoir n’était qu’une malédiction !

Comme le disait : J.F Kennedy
L’art de la réussite consiste à savoir s’entourer des meilleurs.

Ce que veut dire l’écrivain c’est que l’échec n’est pas un cul-de-sac, c’est une possibilité de recommencer autrement sa vie.

Rater sa vie, c’est simplement refuser de vivre. Et il y a mille façons de refuser de vivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.