la générosité

Il faut laisser le temps au temps !

Il faut laisser danser nos vies, nos rêves, nos idées, nos espoirs d’une vie meilleure.

L’épreuve n’est donc pas une finalité mais un passage, et toute épreuve qui tend à s’éterniser et à s’imposer comme une fin en elle-même, déborde de la générosité de l’éternité.

Si nous sommes en vie, aujourd’hui, c’est que Dieu a voulu nous laisser vivre, dans le temps qui nous est imparti, pour que nous puissions réaliser ce que nous devons faire. Ainsi, nous devons donner du sens et du bon sens, à notre vie actuelle.

Lorsque nous profitons de la vie, nous nous rendons compte de la valeur de celle-ci et du lien que nous avons avec elle.
Nous sommes indissociables car nous sommes la Vie.

Prenons le temps de vivre, car la vie passe vite !

Les humains ont tendance à regarder la vie avec les yeux d’hier. Une visite dans un tel aquarium offre réellement une vue spectaculaire sur un côté de la vie que nous voyons rarement.
Cela nous offre le cadeau de la vision avec les yeux de l’immédiateté. Un autre aspect du nouveau !
Rien n’est plus immédiat que de choisir en conscience sa vie avant de mourir.

Puisque l’on ne peut dompter sa mort, peut-être est-ce envisageable d’apprivoiser l’avenir ?

Plutôt mourir debout face à l’adversité, que mourir à genoux, face à la douleur.

Parce que la vie est courte, Il est toujours bon de le rappeler, vous pouvez mourir demain.

Que regretteriez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.