L'homme

Hommage au silence

Le silence de l’homme attire le silence de Dieu.
Oui comment peut-on prier et méditer sans silence car il nous impose un recueillement la recherche de soi-même l’introspection interne. Comment pourrions nous entendre battre notre cœur si ce n’est que dans le silence complet.
Malheur à ceux qui n’ont pas connu le silence ! Le silence est un peu de ciel qui descend vers l’homme.
Là je ne peux m’empêcher de vous lire quelques lignes magnifiques d’un poème de Victor-Émile Michelet qui dit ceci :
De cette vie intérieure, que mesure entre tes âmes la meilleure et la plus pure, afin que rien n’attente à son mystère intense, et que sa force vierge, intégrale, s’emploie a dresser le métier où les mains du silence tâcheront à tisser l’étoffe de ta joie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.