la tolérance

Cœur céleste !

Rien ne nous séparera, même pas la mort !

J’ai promis de ne jamais mentir à la femme qui m’accompagne, je t’attendrai !

Tu es semblable à une étoile, on ne te voit que quelques instants, mais ta beauté est si intense que l’on s’en souvient pour toute l’éternité.

Je me sers de l’encre qui s’est mélangée à mes larmes sur cette page.
De mes larmes, qui portent en elles, la vraie poésie d’amour.
Chaque larme à sa peine à exposer, qui coule de sa source, les cris de mon cœur volent à ce que j’aime.
Tu seras mon poème, et je te dirais, de mon cœur des : je t’aime.

L’amour est la clé secrète qui nous permet d’ouvrir la Porte de la vie.
Là où il y a de l’amour, de l’amour pur, de l’amour éternel, il y a un accomplissement. Sans amour, il n’y a pas de vie.

Agissez uniquement en fonction de ce que votre cœur vous dit de faire. Soyez à l’écoute de « vous-m’aime » et agissez ensuite comme votre cœur vous dit d’agir.

Tes yeux sont trop purs pour voir le mal enfoui dans l’homme impur !

Quand nous comprenons que la vie ne se limite pas à la terre, mais a l’éternité ! Car l’Éternité est à notre porte et nous ouvre les bras !
Une prière pour aujourd’hui pour un amour éternel !

Je te promets et si la mort me programme sur son grand ordinateur de ne pas en mettre une larme, comme je t’aime rien ne nous séparera.
Tu verras, je serai toujours en toi !

La mort nous réserve-t-elle une seconde vie pour vivre l’amour à l’éternité ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.